full screen background image

Bantama Sow : « La Constitution a trop de lacunes. Il faut la revoir et l’adapter à la réalité »


Le ministre de la culture, des sports et du patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow a relevé samedi, lors de l’assemblée hebdomadaire du parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel, des lacunes que contient la Constitution guinéenne.

Cette déclaration du ministre fait suite aux soupçons de l’opposition sur le président Alpha Condé  qui voudrait briguer un troisième mandat à la fin de son deuxième quinquennat.

Pour M. Sow, peu importe les accusations de l’opposition, le parti au pouvoir a déjà choisi le chemin à suivre pour développer la Guinée.

« Le président a gagné deux mandats, il restera jusqu’au jour où le Bon Dieu va le vouloir. Si nous voulons qu’il continue, la jeunesse doit reprendre le flambeau. Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent. Qu’ils disent qu’Alpha condé veut un troisième ou quatrième mandat, ça les engage. Ce qui reste clair, le RPG a son chemin, rien ne va nous dérouter sur le chemin que nous avons déjà tracé pour le bien de la Guinée », a-t-il déclaré.

Bantama Sow estime que la Constitution n’est pas l’émanation du peuple de Guinée. C’est pourquoi, soutient-il que ‘’la Constitution a trop de faiblesses qu’il faut revoir en fonction des réalités du moment.

« La Constitution a trop de lacunes. Il faut la revoir et l’adapter à la réalité. C’est le Conseil national de la transition (CNT) qui a fait cette Constitution. Elle n’a pas été soumise au peuple. Elle n’est pas au nom du peuple ; c’est au nom d’un groupe de 300 ou 400 personnes. Si nous parlons au nom du peuple, nous devons revenir et soumettre ce texte au peuple pour qu’il se prononce », a expliqué Sanoussy banatama Sow.

Mohamed Sylla

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email