full screen background image

Kalémondou Yansané : « Le maire de Matoto est déjà élu depuis le 15 décembre dernier »


Initialement prévue ce mercredi, 06 février, conformément à l’annonce du ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, Bouréma Condé, la reprise des élections pour la tête de la Maire de Matoto et de ses conseillers a été à nouveau reportée.

Dans une déclaration faite mercredi à son domicile, la tête de liste de l’UFDG, Kalémodou Yansané, a annoncé la non-reprise de cette élection qui, selon lui, « est déjà bouclée » et se réclame « maire de la commune ».

 « Aujourd’hui, on veut remettre en cause cette élection, mais on n’est pas d’accord, car, nous avons été élu devant cette presse régulièrement 23 voix sur 45. Un militant du RPG Arc-en- ciel  mécontent du résultat a déchiré les bulletins de son parti devant tout le monde. Donc, nous ne pouvons plus reprendre cette élection. », a-t-il déclaré.

En outre, M. Yansané a invité ses militants à rester sereins et ne pas céder à la provocation de l’autre camp, tout en exigeant à ce que le droit soit dit dans cette affaire.

 « Je vous invite à la paix. Ne provoquez personne, je répète ne provoquez personne. Nous sommes dans le domaine de la loi, lorsque nous avons vu que nos droits étaient brimés, on a saisi la Cour suprême qui a dit que le ministre de l’administration du territoire n’était pas habilité de suspendre, d’annuler ou de valider une élection. Il a simplement le rôle de convoquer le corps électoral. J’ai envoyé un courrier hier au ministre pour lui dire que s’il veut convoquer le corps électoral, on attend l’arrêté dans lequel il sera stipulé l’objet sur lequel le vote sera consacré, parce que si c’est pour élire le maire, le maire est déjà élu depuis le 15 décembre dernier », a précisé Kalémodou Yansané.

Après l’annonce de la reprise de l’élection de l’exécutif communal de la mairie de Matoto par le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, le général Bouréma Condé, il reste désormais à savoir si l’UFDG participera à cette élection.

Depuis l’annonce de la reprise des élections de l’exécutif communal à la mairie de Matoto, les services de sécurité ont mis place aux alentours de la mairie, un dispositif sécuritaire impressionnant pour empêcher toute perturbation du processus électoral.

Facely Diawara

Tel : 628 51 43 33

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email