full screen background image

Le centre russo-guinéen d’épidémiologie, construit par RUSAL et Rospotrebnadzor, a reçu un nouveau laboratoire mobile et des consommables


Moscou, 22 février 2019 – RUSAL (code commercial à la bourse de Hong Kong est 486, à la bourse de Moscou est RUAL), l’un des plus grands producteurs d’aluminium du monde, et Rospotrebnadzor (Service fédéral de surveillance dans la sphère de sécurité des droits des consommateurs et la prospérité humaine de la Fédération de Russie) annoncent le transfert d’un laboratoire mobile et des consommables pour la recherche scientifique en vue de prévenir les maladies particulièrement dangereuses au Centre russo-guinéen d’épidémiologie et de prévention des maladies infectieuses.

Le transfert du laboratoire s’inscrit dans le cadre de la coopération russo-guinéenne pour lutter contre les maladies infectieuses. Cette action bénéficie du soutien du Gouvernement de la Fédération de Russie. Le nouveau laboratoire mobile améliorera l’efficacité du travail du Centre russo-guinéen d’épidémiologie et de prévention des maladies infectieuses, créé sur la base du centre de recherche en épidémiologie-microbiologie et des soins médicaux (CREMS). Le CREMS a été construit et entièrement équipé par RUSAL dans la région de Kindia en 2015 pendant le pic de l’épidémie d’Ebola pour lutter contre la propagation de cette maladie mortelle en Guinée.

L’investissement de RUSAL dans la construction du CREMS était de plus de 10 millions de dollars américains.

En 2017, dans le cadre du partenariat public-privé entre RUSAL et  Rospotrebnadzor, une partie de la structure du CREMS a été transformée en un complexe de laboratoire moderne, permettant dans des conditions stationnaires d’effectuer des tests de laboratoire avec un haut niveau de protection. Le travail sur la réorganisation d’une partie des locaux a été effectué par  RUSAL dans le plus bref délai, en tenant compte de toutes les normes internationales et des recommandations des principaux ingénieurs et scientifiques du Rospotrebnadzor.  RUSAL a également fourni une assistance clé pour la livraison et l’installation d’équipements de haute précision conçus pour ce laboratoire pesant plus de 50 tonnes.

Aujourd’hui, ce laboratoire de Rospotrebnadzor, créé sur la base du  centre de recherche en épidémiologie-microbiologie et des soins médicaux (CREMS), en collaboration avec l’Institut de recherche biologique de la Guinée (IRBAG, Kindia) fait partie du centre de Recherche scientifique russo-guinéen d’épidémiologie et de prévention des maladies infectieuses. Il n’a pas d’équivalent dans la région de l’Afrique de l’Ouest en termes d’utilisation des technologies de pointe et de sécurité biologique.  Le travail du nouveau laboratoire mobile transféré au Centre russo-guinéen d’épidémiologie permettra de diagnostiquer rapidement les infections particulièrement dangereuses, ce qui permettra au système sanitaire national de lutte contre les épidémies de la République de Guinée de se retrouver à un niveau jamais atteint auparavant.

La participation de RUSAL à la lutte contre le virus Ebola en Guinée

Au cours de l’épidémie d’Ebola en avril 2014, RUSAL l’une des premières sociétés étrangères en Guinée, a acheté et remis au ministère de la santé de la République de Guinée un lot de médicaments et de produits de prévention sanitaire. Depuis août 2014 et jusqu’à nos jours, RUSAL contribue au fonctionnement des activités de la brigade spéciale antiépidémique (BSAE) du Rospotrebnadzor, déployée en Guinée. Le travail de la BSAE de Rospotrebnadzor, en collaboration  avec RUSAL, a apporté une contribution significative à la victoire sur la plus grande flambée de fièvre Ebola de l’histoire en Guinée. À l’heure actuelle, sur la base de ses complexes mobiles, on continue d’étudier les caractéristiques de la propagation des infections naturelles dangereuses (Ebola, Lassa, fièvre jaune, paludisme, fièvre du Nil occidental, etc.), de développer et d’essayer de nouveaux outils de diagnostic et de prévention des infections dangereuses.

En réalisant les tâches du partenariat public-privé, RUSAL a organisé en Guinée des séminaires scientifiques suivi de pratiques avec la participation des principaux scientifiques de la Fédération de Russie comme l’académicien Victor Maleev et le professeur Constantin Zhdanov (Ministère de la Défense de Russie). La Compagnie a également contribué à la participation des représentants russes aux travaux des congrès scientifiques internationaux (Malabo, Conakry, Kindia, Moscou, Genève).

Sur ordre du président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, suite à la demande du président de la République de Guinée Alpha Condé en fin 2014 et avec le soutien de RUSAL, un vaccin anti Ebola nommé “GamEvac Combi” a été développé.  “GamEvac Combi” a été créé au Centre fédéral de recherche en épidémiologie et en microbiologie N.F. Gamaleya du Ministère de la Santé de la Fédération de Russie.

En décembre 2018, RUSAL et le Ministère de la Santé de la Fédération de Russie ont annoncé l’achèvement de la vaccination contre le virus Ebola en République de Guinée. Deux mille personnes ont reçu le vaccin GamEvac Combi dans le cadre d’études post-enregistrement menées en Guinée sur la base du CREMS.

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email