full screen background image

Labé : Le directeur préfectoral de l’urbanisme promet de récupérer 34 zones réservées de l’Etat


Au lendemain d’une sortie médiatique qu’il a accordé à la rédaction d’une radio locale sur l’identification de 34 sites appartenant à l’État et qui doivent être récupérés, le directeur préfectoral de l’urbanisme et de l’habitat de Labé campe sur sa décision.

Cette déclaration de Noumoukè Keita embarrasse les occupants de ces différents sites déjà ciblés.

Face à cette situation, la correspondante régionale de Conakryinfos à tendu son micro à Mme Fatoumata Bilghissa Bah, l’une des occupants de la zone réservée, située près de  l’aérodrome de Labé.

« Nous vivons ici il y a de cela plusieurs années, pourquoi nous faire quitter maintenant. Je suis très inquiète face à cette situation et tous mes voisins le sont aussi. Nous sommes très préoccupés. Comment est-ce qu’on peut trouver d’autres logements où nous pourrons vivre comme ici. C’est pourquoi nous demandons aux autorités si nous devons quitter ces lieux, de nous aider à avoir d’autres lieux où nous allons déménager », a-t-elle lancé.

Il faut noter que les opérations de déguerpissement entamées par le ministère de la ville et de l’aménagement  du territoire ne concernent pas seulement la capitale Conakry, mais toute l’étendue du territoire national.

Aissatou Diallo, correspondante régionale de Conakryinfos

Tel: 654 51 60 90

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email