full screen background image

Alhousseny Makanera favorable à un nouveau mandat pour Alpha Condé


Le président du Front national de développement (FND), Alhousseny Makanera Kaké, au cours d’une conférence le jeudi 21 mars a mis en cause la légitimité de certains points de la constitution guinéenne élaborée en 2010 au moment de la transition  par le conseil national de la transition en Guinée.

Selon l’ancien ministre de la communication Alhousseny  Makanera Kaké cette constitution pèche par le fait qu’elle n’a pas été rédigée d’une manière démocratique qui exige la volonté du peuple.

« La constitution de 2010 a été imposée au peuple de Guinée, car elle n’est pas démocratique. Lorsque nous prenons la constitution qui existe aujourd’hui, elle a des faiblesses dans ce sens qu’il n’y a pas d’équilibre du pouvoir », a-t-il déclaré.

Face à cette situation, l’ex-ministre de la Communication s’est dit favorable à un éventuel projet de modification de la constitution à travers un referendum. Ce qui donnerait, selon lui, une nouvelle  chance au locateur de Sekhoutoureya de se présenter  en 2020.

Makanera favorable à un nouveau mandat pour Alpha Condé

« La constitution est opposée à cela. Je suis contre un 3e mandat parce que je suis républicain. La constitution guinéenne parle d’un mandat de 5 ans renouvelable une  fois. Si une nouvelle Constitution est élaborée et qu’Alpha Condé est candidat, il sera à son premier mandat. Si demain, le peuple adopte par référendum une nouvelle Constitution qui lui permettra d’être candidat, nous allons l’obliger à l’être même s’il ne le veut pas », a soutenu Makanera Kaké.

Facély Diawara et Djénaba Camara

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email