full screen background image

RPG Arc-en-ciel : Bantama Sow appelle les militants à la remobilisation


Le ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow a appelé les militants du RPG Arc-en-ciel à la remobilisation pour, dit-il, barrer la route aux  gens qui veulent empêcher le président Alpha Condé de continuer ses œuvres  à la  tête du pays  dans l’intérêt du peuple de Guinée.

C’était à l’occasion de l’Assemblée hebdomadaire de son parti qui s’est tenue ce samedi au quartier Behanzin, dans la banlieue de Conakry.

Selon Bantama Sow, tous ces politiciens qui sont en train de crier, ont fait leur preuve au plus haut sommet de l’Etat. Par conséquent, ils sont mal placés pour parler au nom du peuple de Guinée.

« On ne peut pas falsifier l’histoire. Tous ces politiciens qui ont occupé des parcelles de pouvoir ne peuvent pas donner de leçon au RPG Arc-en-ciel. C’est impossible ! D’ailleurs, ils ne peuvent pas jouer dans la même division que le président Alpha Condé », a-t-il déclaré.

Sous les ovations des militants du parti, M. Sow a tenté de recadrer les indécis en ces termes.

« Ceux qui pensent que la politique c’est l’ethnie, se trompent. Ce sont des faibles. Nous sommes un exemple. Si Alpha Condé était malinké raciste avec le PRG Arc-en-ciel, nous ne serions pas là où nous sommes. Aujourd’hui, ce sont les mêmes personnes qui disent que ça se passe comme ça dans tel pays. On les a vus en Guinée, ils ont dit ‘’ton pied, mon pied’’. Qui a dit ici ‘’ton pied, mon pied ?’’ », s’est-il interrogé, soutenant que le président Alpha Condé doit continuer ses œuvres en Guinée », a ajouté Bantama Sow, communément appelé par les militants « Fama junior ».

Pour gagner ce pari, le ministre des sports a appelé à la redynamisation du parti au pouvoir et à la mobilisation de tous ses militants.

« Le massage que je lance au bureau politique, au comité central et à toutes les structures du parti, c’est la remobilisation. On fait ça parce que les gens qui ne veulent pas que la Guinée bouge, ils feront tout pour nous arrêter. Mais, si nous sommes remobilisés, personne ne pourra nous arrêter. Donc réorganisation pour que le président Alpha Condé puisse continuer ce qu’il a commencé dans l’intérêt supérieur de la Guinée » a indiqué Bantama Sow.

Facely Diawara

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email