full screen background image

Dr Mbemba Traoré et des membres de la COPAM favorables à une nouvelle constitution en Guinée


Le coordinateur adjoint de la Coalition des partis alliés à la mouvance présidentielle (COPAM), Mbemba Traoré a échangé, samedi 20 avril, à son domicile de Sangoyah, avec les différentes structures nationales de sa formation politique dénommée Parti du développement et de l’unité (PDU), ainsi que des jeunes du quartier Sangoyah PA.

L’objet de la rencontre portait essentiellement sur l’adoption d’une nouvelle constitution pour la Guinée en lieu et place de celle qui a été adoptée par le Conseil national de la transition (CNT) en 2009.

Selon le président du PDU, la constitution actuelle renferme beaucoup d’anomalies, car soutient-il, elle n’est pas conforme aux réalités guinéennes.

Face à cette situation, Dr Mbemba Traoré se dit favorable à une révision constitutionnelle afin de doter la Guinée d’une constitution forte et acceptée par tous.

Pour ce faire, il propose le dialogue et la sensibilisation des couches sociales, sur toute l’étendue du territoire national, pour leur expliquer les enjeux liés à l’adoption d’une nouvelle constitution par voie référendaire.  

Pour doter la Guinée d’une nouvelle constitution, Dr Mbemba Traoré a invité tous les Guinéens à soutenir l’idée de réviser la constitution actuelle.

« Il est important que chacun joue sa partition pour l’édification de la nation et surtout faire en sorte que les acquis déjà obtenus pour l’émergence du pays soient préservés  et   améliorés pour le bonheur de tout le monde », a-t-il indiqué.

Sur la même lancée, le coordinateur de la COPAM, Elhadj Bouna Kéita a souligné la nécessité de privilégier la cohésion sociale et l’adoption d’une attitude responsable dans l’expression de ses idées.

« On est libre de  penser, de s’exprimer et de faire tout ce qu’on veut de  bon. Mais en le faisant, il faut le faire sans nuire à personne et surtout dans l’esprit de la préservation de la paix et de la  quiétude sociale », a-t-il suggéré.

La rencontre entre les membres de la COPAM, des militants du PDU et des jeunes de Sangoyah PA a été clôturé par des prières et des bénédictions en faveur de la paix, de la quiétude sociale et de l’aboutissement de la révision constitutionnelle en Guinée.

Mohamed Sylla

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email