full screen background image

Symposium Mines Guinée 2019 : Rusal expose les avantages de ses projets éducatifs et de santé en Guinée


En marge de la 2e journée de la 6e édition du Symposium Mines Guinée, la compagnie Rusal-Guinée a partagé, au cours d’un panel tenu ce jeudi 25 avril à Conakry, les initiatives qu’elle a mises en œuvre dans le cadre du développement communautaire.

Ces échanges ont été tenus en présence du ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, des représentants de Rusal-Guinée, des représentants des communautés issues de leurs zones d’exploitations, notamment Fria, Boké et Kindia.

A l’entame, le ministre Abdoulaye Magassouba a rappelé le but du panel qui consiste à s’assurer de l’existence d’un développement des collectivités locales à côté des activités minières, avant de faire une précision sur la différence entre le contenu local et le développement communautaire

« Le contenu local, c’est la promotion des emplois locaux, l’amélioration des compétences locales et la promotion des entreprises locales. Quant au développement local ou communautaire, c’est tout ce qui est fait au profit des communautés qui sont dans les zones d’exploitation minières en termes de développement socio-économique (les écoles, les centres de santé, les routes, les activités génératrices de revenus, etc.) (…)», a-t-il expliqué.

Prenant la parole, le Directeur Général par intérim de Rusal-Guinée, Alexandre Larionov a mis un accent particulier sur trois points essentiels, notamment, la santé, l’éducation et les projets sociaux de Rusal.

Sur le premier point de son intervention, M. Larionov a rappelé la création du centre de recherche en épidémiologie, microbiologie et des soins médicaux (CREMS) dont l’initiative a été prise en date du 17 novembre 2014, afin de renforcer les mesures visant à la suppression de l’épidémie d’Ebola.

« En un temps record, l’exécution des travaux de construction a été effective grâce à l’élaboration par les experts de Rusal avec l’assistance des cadres et médecins guinéens dans l’enceinte de l’ancien Institut Pasteur à Kindia pour un investissement de plus 10 millions USD. Grace au centre CREMS, la Guinée a obtenu les meilleures performances en matière de traitement d’Ebola avec un pourcentage de guérison parmi les malades de 62, 5% tout en évitant les cas d’infection nosocomiale aux employés. Ensuite, le CREMS a servi de cadre pour le stage professionnel de plus de 100 médecins guinéens qui  poursuivent leur travail dans d’autres centres médicaux », a-t-il indiqué.

Pour rappel, le 15 mars 2016, Rusal en association avec la chambre internationale du commerce (ICC-Rusal), le Ministère de la Santé publique de Russie, a organisé une table-ronde pour le vaccin russe « Gam-Evak combi » contre Ebola. Lors du déroulement de l’essai de ce vaccin contre Ebola en date du 17 novembre 2018, le dernier volontaire des 2 000 candidats a été vacciné sans aucun effet indésirable.

En fin, le service médical de Friguia réunit deux dispensaires et un hôpital de 120 lits ; 7 000 nouveaux nés ont vu le jour dans cet hôpital et annuellement, environ 8 000 patients sont pris en charge par l’hôpital.

En ce qui concerne le deuxième point sur l’éducation, Alexandre Larionov a souligné que Rusal apporte sa contribution à la formation des techniciens guinéens en accordant des bourses d’études aux jeunes Guinéens.

« De 2011 à 2018, 201 étudiants guinéens ont bénéficié des bourses de Rusal leur permettant de s’inscrire et de suivre des cours d’études aux différents établissements d’enseignement supérieur en Fédération de Russie, y compris la prise en charge de leurs frais d’hébergement. Au total, plus de 15 millions USD ont été financés pour qu’à la fin de leurs études, la plupart des étudiants puisse être embauchée dans les entreprises de Rusal en Guinée. Sans oublier que les 100 premiers boursiers de 2011 ont fait des stages dans les différentes entreprises de Rusal en Russie», a-t-il précisé.

Enfin, concernant le troisième point sur le développement durable, depuis 17 ans Rusal fait partis des plus importants investisseurs en Guinée.

« La société russe a créé plus de 4.000 emplois dont plus de 700 pour les techniciens et le personnel d’encadrement. Par les soins de Rusal, plus d’une trentaine de forages d’eau a été installée et équipée dans les régions administratives relevant de sa zone d’intervention. Cela a permis de fournir de l’eau potable aux dizaines de milliers de Guinéens habitant dans des villages éloignés du pays. Egalement, Rusal a procédé à la remise à niveau des écoles avec des équipements, des manuels pour les étudiants, la construction des écoles et mosquées, etc. », a conclu le Directeur Général par intérim de Rusal-Guinée, Alexandre Larionov.

Il faut noter que chaque année, Rusal réalise en Guinée des dizaines de projets sociaux visant à éradiquer la pauvreté et à améliorer la qualité de vie, ainsi que des programmes d’alphabétisation à l’endroit des communautés.

Juste après la communication du Directeur général par intérim de Rusal-Guinée, Alexandre Larionov, le ministre guinéen des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba a visité le stand de Rusal. Là, le ministre Magassouba a salué tous les efforts de Rusal tout en mettant un accent particulier sur la couverture sanitaire des populations guinéennes.

Boubacar Sidy Bah

Tel : 620 38 31 31

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email