full screen background image

Tenue à Conakry de l’Assemblée générale du CCFPPG


Le National Démocratic Institut (NDI) a organisé, ce vendredi 03 mai 2019, dans la salle de conférence de l’ENAM de Conakry, l’assemblée générale du cadre de concertation des filles et femmes des partis politiques en République de Guinée (CCFPPG).

Financée par l’USAID, cette assemblée générale a pour objectif de promouvoir le dialogue politique et établir un consensus autour des processus électoraux pacifiques et légitimes.

Elle vise également à faire le bilan (narratif et financier) du directoire sortant, mais aussi de renouveler les instances du CCFPPG.

Cette rencontre d’échanges entre les femmes des partis politiques a connu la participation d’une quarantaine de filles et femmes issues des différentes formations politiques.

Dans son discours de bienvenue, la porte-parole adjointe du CCFPPG, Hadja Foulématou Diarra, a remercié le NDI pour son appui technique et l’USAID pour son soutien financier. Elle a également remercié le CCFPPG pour son engagement dans la promotion des femmes de Guinée.


Hadja Foulématou Diarra,
porte-parole adjointe du CCFPPG.

« Voilà 10 ans que le CCFPPG existe grâce à l’appui technique de NDI et le soutien financier de l’USAID. Si la démocratie demeure l’expression de la volonté populaire, il est donc important de souligner que sa construction repose sur la contribution et la participation de chaque citoyen à l’animation du débat politique dans un environnement de paix et de stabilité », a-t-elle rappelé.

« ‘’La réussite sociale sans la démocratie est improbable, mais la démocratie sans les femmes est impossible’’. Le CCFPPG, avec le soutien de toutes les femmes de la société civiles est engagé à faire la promotion des femmes pour leur accès accru à l’instance de prise de décision au niveau des partis politiques, économiques et sociales. Je suis convaincue que les femmes, si nous sommes solidaires, gagneront ce pari. », a indiqué Hadja Foulématou Diarra.

Par ailleurs, la chargée de programme principal au NDI, Mme Bangoura Rabiatou Diaby, représentante du Directeur résident du NDI, a rappelé l’importance de l’implication et la promotion des femmes à des postes de décision.


Mme Bangoura Rabiatou Diaby,
la chargée de programme principal au NDI.

« La promotion de la participation des femmes dans la vie publique n’est pas une nouveauté pour nous. Elle répond à un impératif de développement comme outil stratégique de justice sociale. Car, Plus nous aurons de femmes au sein de nos institutions, mieux seront prises en compte les intérêts de la majorité des Guinéens », a-t-elle déclaré.

« Le NDI estime que la participation équitable des femmes à la vie politique et au gouvernement est essentielle pour construire et soutenir la démocratie. Malgré le fait que 50 pour cent de la population mondiale soit constituée de femmes, celles-ci continuent d’être sous-représentées sur les listes électorales et au niveau des postes de dirigeants politiques et d’élus. C’est pourquoi, loin d’une exigence de commodité dans les institutions, la participation féminine doit plutôt être un moyen de régulation des potentialités endogènes des communautés de base pour un développement sain et durable. Si une démocratie vise à tenir ses promesses, il lui faut pouvoir compter sur la contribution de tous ses citoyens. Cela ne peut pas se produire si les femmes et les filles ne sont pas en mesure, en vertu de la loi ou du droit coutumier, de participer pleinement à la vie politique et économique du pays », a ajouté Mme Bangoura.

 En outre, la représentante du Directeur résident du NDI a annoncé, au cours de cette assemblée, le renouvellement des instances du CCFPPG.

« Depuis son installation, le CCFPPG a renouvelé ses instances quatre fois ; la dernière assemblée générale date du 11 mars 2016. Donc au regard de son règlement intérieur, le mandat du présent directoire est arrivé à son terme. Pendant les travaux de cette journée, l’occasion nous sera donnée de débattre des questions ci-après : ‘’bilan narratif et financier du directoire sortant, les perspectives, le fonctionnement du directoire et des commissions de travail et le mode d’élection des partis membres du directoire’’ », a indiqué Mme Rabiatou Diaby qui a invité les participantes à s’approprier des documents fondamentaux du CCFPPG.

Djénaba Camara

Tel : 624 74 47 06

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email