full screen background image

Ousmane Gaoual : « En 2020, Cellou Dalein sera installé au pouvoir quel que soit le prix à payer »


S’il y a des élections libres et transparentes en Guinée aujourd’hui, le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo va les remporter haut les mains pour être le prochain président de la République.

En tout cas, c’est l’avis de son conseiller politique, Ousmane Gaoual Diallo qui, après des semaines de mutisme, est sorti de sa torpeur samedi, lors de l’assemblée générale hebdomadaire du parti, pour fustiger la volonté du président Alpha Condé de briguer un troisième mandat à travers une révision de la constitution.

« On ne peut pas laisser les gens sortis de nulle part, des arrivistes, des pilleurs de deniers publics, des corrompus, des criminels avoir la liberté de promouvoir un changement illégal de constitution et ne pas emprunter le même chemin pour promouvoir accepter le même chemin à l’envers pour promouvoir la démocratie », a-t-il dénoncé.

Dans la même foulée, M. Diallo a soutenu que le leader de l’UFDG sera sans nul doute le prochain président de la Guinée si les élections présidentielles sont organisées dans la liberté et la transparence.

En outre, il a averti que si les élections ne sont pas organisées à la fin du second mandat du président Alpha Condé, son mentor Cellou Dalein Diallo sera installé au palais Sekhouroureya de gré ou de force.

« Qu’ils le veuillent ou non, en 2020, le président de la République sera Elhadj Cellou Dalein Diallo. Nous souhaitons que cela se passe dans les élections régulières. Mais s’il n’y avait pas d’élection, il sera installé par un coup de force quel que soit le prix à payer. N’ayons pas peur des mots », a prévenu Ousmane Gaoual Diallo.

Et de s’en prendre aux promoteurs du troisième mandat en faveur du président Alpha Condé : « ceux qui parlent de changement de constitution, sont en train de promouvoir les coups d’Etat. Cette fois-ci, c’est un coup d’Etat civil. S’ils sont légitimes pour parler de coup d’Etat, alors nous serons légitimes pour appeler les patriotes à opérer un autre coup d’Etat pour installer les démocrates à la tête de la Guinée ».

Cette sortie médiatique de Ousmane Gaoual Diallo, le conseiller politique de Cellou Dalein Diallo, signe son retour sur la scène politique après des d’absence pour des raisons non encore élucidées.

Mohamed Sylla

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email