full screen background image

Kindia : Sept opposants au 3e mandat condamnés à 3 mois de prison ferme


Le tribunal de première de Kindia a condamné mardi sept membres du front national pour la défense de la Constitution (FNDC), interpelés samedi dernier, lors de la réception du président Alpha Condé au stade préfectoral Fodé Fissa de Kindia, venu lancer les travaux des chantiers de la commémoration de l’an 61 de l’indépendance.

Ces sept manifestants ont été condamnés à 3 mois de prison ferme et au paiement d’une amende de 500 mille francs guinéens.

« Le tribunal statuant publiquement, contradictoirement en matière correctionnelle et en premier ressort, déclare Boubacar Barry, Thierno Mamadou Diallo, Mohamed Camara, Amadou Soumah, Mohamed Sylla, Mamadou Cellou Diallo et Mohamed Keita coupables de trouble à l’ordre public et d’entrave au droit de manifester, les condamne à 3 mois d’emprisonnement et à 500 mille francs guinéens d’amende chacun. Les condamne aux dépens le tout par application des articles 625, 561 du code pénal et de l’article 548 du code de procédure pénale », a déclaré le président du tribunal de première de Kindia, Hamadi Seck.

Aussitôt le verdict tombé, l’avocat des membres du FNDC, Me Salifou Béavogui a interjeté appel de la décision du TPI de Kindia.

Mohamed Sylla

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email