full screen background image

Thierno Monenembo Diallo après son adhésion au FNDC : « La constitution est sacrée »


L’écrivain Tierno Monenembo a expliqué mardi, au cours d’une conférence de presse à Conakry, les raisons de son adhésion au Front national pour la défense de la constitution (FNDC), une structure qui s’oppose catégoriquement à toute idée de troisième mandat en faveur du président Alpha Condé.

« Je suis là aujourd’hui parce que je partage profondément les principes et les idéaux de ceux qui ont eu l’initiative de créer ce front national pour la défense de la constitution. Je pense que la constitution n’est pas qu’importante, mais plutôt sacrée », a-t-il déclaré.

Devant les journalistes, l’écrivain a dit haut et fort que les acteurs du projet de modification constitutionnelle sont en train d’agir pour des intérêts égoïstes au détriment de ceux du peuple de Guinée.

« Regardez bien aujourd’hui, Alpha Condé est à la fin de son deuxième mandat. Il était élu sur la base d’une constitution qui avait fixé cette limite de deux mandats. Puisqu’il veut rempiler, il va modifier la constitution.

« Vous voyez, il agit au nom de ses propres intérêts et les intérêts nationaux ne sont pas mis en évidence. Nous ne nous battons pas seulement contre les velléités d’Alpha Condé d’avoir un troisième mandat, mais contre toutes circonstances pareille qui surgirait plus tard. Il faut faire en sorte que plus jamais en Guinée, un chef de l’Etat n’ait l’intention de tripoter la constitution pour ses intérêts personnels. C’est ce garde-fou là qu’on va mettre en place ; et ce combat ne se fera que si on arrive à mobiliser le peuple de Guinée. Et je suis certain que le peuple de Guinée est disponible », a conclu Tierno Monenembo .

 

Boubacar Sidy Bah

Tel: 630 38 31 31

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email