full screen background image

Fin des travaux de la 4ème réunion du comité de l’ECOCONF à Conakry


Les travaux de la 4ème réunion du comité communautaire des Etats de l’Afrique de l’ouest (ECOCONF) ont pris fin mardi 23 juillet dans un complexe hôtelier de Conakry.

Au terme de deux jours d’intenses travaux intenses qui ont permis d’examiner les différents documents relatifs à la certification des personnes, le commissaire résident de la CEDEAO, Yaya Niafo s’est réjoui de la qualité des travaux réalisés par les experts de la CEDEAO.

« Au nom du commissaire, je tiens sincèrement à remercier les uns et les autres pour la qualité du travail qui a été abattu en termes d’expertise dans les documents qui nous ont été soumis. C’était l’attente du commissaire qui est engagé et qui a un intérêt particulier sur tout ce qui concerne les aspects des normes et de qualité des produits », a déclaré M. Niafo.

Dans son discours, le représentant du Ministre de l’industrie et PME, Mamady Touré, également conseiller en charge de l’industrie, a réitéré la volonté du gouvernement guinéen à adopter cette politique de qualité dans toutes ses institutions, avant de solliciter un soutien dans le cadre de la recherche des équipements pour le laboratoire nouvellement construit.

« Je voudrais au nom du ministre d’Etat en charge de l’Industrie et des PME, Tibou Kamara, vous informer que le gouvernement guinéen a adopté la politique nationale qualité. Mon souhait aujourd’hui est d’accompagner le gouvernement à appliquer les plans d’action chiffrés dans cette politique qualité. Je tiens à souligner que ce sont des préoccupations qui animent aujourd’hui le Ministère de l’industrie et des PME. L’institut guinéen de normalisation et de métrologie (IGNM) a construit un laboratoire suivant les normes ISO 17025. Aujourd’hui, le gouvernement guinéen est à la recherche des équipements pour ce laboratoire », a indiqué M. Touré.

Pour sa part, le président de l’ECOCONF, Dr Koussi Kafui Kodjo s’est dit satisfait du cadre dans lequel le travail a été effectué, tout en souhaitant que la Guinée puisse profiter pleinement des documents qui ont  été élaborés.

« Nous avons très bien apprécié l’hospitalité qui a caractérisé la population depuis l’aéroport jusqu’à l’hôtel. Nous avons également très bien aimé le cadre dans lequel nous avons travaillé, qui était très approprié. Donc, nous voulons profiter de l’occasion pour remercier le président de la République. Nous souhaitions que les dispositions que nous mettons en place au sein de la CEDEAO pour la protection de nos populations, qu’au niveau de la Guinée, les organismes déjà en cours puissent permettre que leurs organismes de certification de produits puissent démarrer. A cela s’ajoutent tous les documents que nous avons adoptés concernant la certification des personnes pour que la Guinée puisse véritablement profiter de leur mise en œuvre. », a-t-il conclu.

 

Boubacar Sidy Bah

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email