full screen background image

Feguifoot : Amadou Diaby suspendu 7 ans dont 5 fermes, Paul Put à vie avec 100 mille euros d’amende


Le vice-président de la fédération guinéenne de football, Amadou Diaby et l’ex-sélectionneur national, Paul Put, viennent d’être reconnus coupables des faits de « corruption et de racket » ayant éclaboussé la sélection nationale nationale après sa débâcle à la 32ème édition de la CAN Egypte 2019.

Selon cette chambre, ces personnes sont coupables de corruption en violation du code d’éthique et du code disciplinaire de la Feguifoot, selon une décision dont Conakryinfos a reçu copie.

Dans sa décision, la chambre de jugement a établi que M. Amadou Diaby avait enfreint l’article 21 (corruption) du code d’éthique de la Feguifoot et l’article 62 du code disciplinaire de cette instance.

« M. Diaby a été retenu dans les liens de la culpabilité ‘’sur un système de corruption mis en place de mars 2018 à juin 2019 notamment sur son rôle dans la perception d’une commission de 10% sur le salaire sur le salaire de Paul Put », souligne la décision.

Face à cette situation, la chambre a ainsi prononcé contre Amadou Diaby une interdiction de 7 ans dont cinq fermes pour les premières années d’exercer toute activité relative au football sur le plan administratif, sportif et autre au niveau national.

M. Diaby est condamné également au paiement d’une amende de 25 000 euros.

Quant à l’ancien sélectionneur national, le Belge Paul Joseph François Put, il a été interdit à vie dans l’exercice de toute activité relative au football au niveau national.

Il est également condamné au paiement d’une amende de 100 000 euros.

 

Mohamed Sylla

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email