full screen background image

Trafic Coyah-Kindia : que ce passe t-il réellement au pont Kaaka?


Après plus d’une semaine sans passage, le calvaire continue chez les usagers de l’axe Coyah-Kindia, comme pour dire que Conakry est toujours coupé de l’intérieur du pays.  Si certains s’abstiennent pour tout déplacement vers l’intérieur du pays, d’autres sont obligés de braver ces difficultés pour des affaires sociales ou pour des besoins urgents.

C’est le cas du jeune Mamoudou Sylla, qui a passé la journée de ce vendredi 30 août entre Coyah et le pont kaaka, à moins de 10 km. ‘’J’ai une cérémonie à Dalaba et j’ai quitté mon quartier (Bailobaya) à 6 heures du matin dans l’espoir de traverser ce pont à temps, mais malheureusement, nous sommes toujours entre Coyah et le pont Kaaka, sous une pluie battante. Ça ne bouge pas et on ne peut pas descendre des véhicules puis qu’il pleut énormément’’, a témoigné un usager de la route.

Très remonté et fatigué, ce jeune passager déplore l’attitude de certains vendeurs de petits aliments sur le long de cette route. ‘’Les petits vendeurs d’aliments profitent de l’embouteillage pour vite vendre leurs produits à des prix très exorbitant’’, a déclaré un voyageur.

Il faut signaler, que le ministre en charge des travaux publics a donné aux usagers jusqu’au lundi 2 septembre prochain pour la libération effective de cette voie. Pour le moment, les usagers notamment des citoyens continuent de garder leur mal en patience.

Siradio Kaalan DIALLO.

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email