full screen background image

États-Unis : L’homme qui a volé 50 $ va être libéré après 36 ans de prison !


Un juge de l’Alabama a ordonné qu’un homme soit libéré de sa condamnation à perpétuité pour le vol de 50,75 $, lors du cambriolage d’une boulangerie.

Alvin Kennard, 58 ans, a été condamné à une peine sévère en vertu de règles strictes adoptées dans les années 1970 pour dissuader les récidivistes.

La décision a provoqué la colère d’amis et de membres de sa famille, qui lui ont rendu visite tout au long de son incarcération.

Son avocate, Carla Crowder, a déclaré qu’elle était « émue » d’apprendre sa libération.

Alvin Kennard voulait reprendre son ancien emploi de menuisier, a-t-elle ajouté.

En 1983, alors qu’il avait 22 ans, Kennard, armé d’un couteau, a braqué une boulangerie. Bien qu’il n’ait pas été blessé, il a été condamné à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle.

Il avait déjà plaidé coupable de cambriolage, ce qui signifie qu’il avait enfreint l’ancienne loi sur les récidivistes, aussi connue sous le nom de loi des trois fautes. La loi a été modifiée pour permettre la libération conditionnelle des accusés.

Se présentant dans son uniforme de prison rayé de rouge, Kennard a dit au juge qu’il assumait l’entière responsabilité de ses actes.

Sa famille et ses amis se sont levés pour l’acclamer et l’embrasser après l’annonce de sa libération.

« Nous avons tous pleuré », dit sa nièce Patricia Jones. Sa liberté a été énoncée depuis plus de 20 ans, a-t-elle ajouté.

« Ce qui est extraordinaire à propos de M. Kennard, c’est que même lorsqu’il pensait qu’il allait passer le reste de sa vie en prison, il a vraiment changé de vie », a déclaré son avocate, citée par The Guardian.

Kennard, qui vivait dans l’aile confessionnelle de l’établissement pénitentiaire Donaldson de Bessemer, en Alabama, a dit à Mme Crowder qu’il avait pensé à qui il allait laisser ses affaires, selon ABC News.

 

 

Avec BBC Afrique

 

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email