full screen background image

Aboubacar Sylla : « Je demande à tous les guinéens de continuer à vaquer tranquillement à leurs affaires le 14 octobre prochain »


Profitant de la présence mercredi du chef de l’Etat au port artisanal de pêche de Boulbinet pour la remise des gilets de sauvetage, le porte-parole du gouvernement n’est pas passer par mille chemins pour remettre en cause l’appel à manifester lancé par le FNDC.

Aboubacar Sylla a tout simplement demandé aux guinéens de bouder le mot d’ordre lancé par le Front National pour la Défense de la Constitution.

« Je demande à tous les guinéens de continuer à vaquer tranquillement à leurs affaires le 14 octobre prochain », a-t-il invité.

Pour l’ancien porte-parole de l’opposition républicaine, il n’est pas question qu’un groupe d’Hommes se tache du peuple de Guinée en son nom sans avoir reçu le moindre mandat ou encore la légitimité.

« L’imposture, c’est ce qu’ils sont en train de faire. C’est-à-dire se faire passer pour ce que l’on n’est pas. C’est s’abroger des aptitudes illégitimes », a ajouté ministre d’Etat des transports.

Pour Aboubacar Sylla lui et les autres acteurs qui sont favorables au changement constitutionnel ne peuvent pas parler au nom du peuple de Guinée. Selon lui, il faut donner la parole à ce même peuple à travers un référendum.

Oumar SOW

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email