full screen background image

Bouba Angelo : « Nous avons plus de 50 artistes nominés pour la première édition des VDMG »


A quelques semaines de la tenue de la cérémonie officielle de la première édition de la soirée de récompense des meilleurs artistes et acteurs culturels de la Guinée dénommée ‘’Les Victoires de la musique guinéenne (VDMG), prévue le 21 décembre à Conakry, Conakryinfos a rencontré cette semaine, son manager général, Bouba Angelo, également Directeur général de l’agence ELITE COM, structure organisatrice de cet événement culturel, pour parler des préparatifs de ce grand événement culturel. Interview.

« Les Victoires de la Musique Guinéenne est un projet culturel qui valorise notre culture à travers la musique, mais aussi qui vend positivement la destination Guinée », dixit Bouba Angelo.

Conakryinfos : Bonjour Bouba.

Bouba Angelo : Bonjour.

Conakryinfos : Vous êtes l’organisateur des Victoires de la musique guinéenne (VDMG). D’où est venue cette idée ?

Ecoutez ! L’idée est venue d’un constat. La Guinée est un pays culturellement très riche mais manque aujourd’hui des tremplins crédibles pour encourager, valoriser et mettre en lumière ses talents artistiques dans tous les domaines. Le projet Les Victoires De La Musique Guinéenne s’inscrit donc dans cette dynamique et entrevoit de mettre en place et de pérenniser une chaine d’émulation professionnelle qui se tiendra, chaque année, avec la participation des professionnels de la filière musique, du public et autres followers de la musique guinéenne. L’initiative est donc de combler ce vide et ce manque criard d’organisation crédible pour mieux promouvoir l’excellence de la musique guinéenne ici et ailleurs.

Conakryinfos : Comment vont les préparatifs de la première édition des VDMG ?

Les préparatifs vont bon train.  L’agence ELITE COM et ses partenaires bossent d’arrache-pied pour offrir au public la plus grande cérémonie de distinction des stars de la musique guinéenne. Après la conférence de presse de lancement, le site officiel des Victoires de la Musique Guinéenne est également en ligne et les votes continuent tous les jours pour déterminer les meilleurs dans chaque catégorie de nomination. Nous sommes également en train d’entamer la grande phase de communication média et hors médias pour imprimer à cet événement un caractère exceptionnel.

Conakryinfos : Pensez-vous réussir le pari dans cette organisation, pendant que d’autres événements de ce genre ont disparu à cause du manque d’accompagnement ?

Notre projet, Les Victoires de la Musique Guinéenne est un concept novateur dans le secteur culturel guinéen. Nous voulons célébrer l’excellence de la musique guinéenne avec la plus belle des manières en organisant la plus grande cérémonie de distinction des acteurs de la musique guinéenne.  C’est vrai qu’il y a des projets de ce genre qui ont disparu avec le temps, mais il y a bien des raisons à tout ça. Ce que je peux vous dire, c’est que le projet Les Victoires de la Musique Guinéenne, est un projet professionnel dont le but essentiel est de promouvoir l’excellence de la culture guinéenne. Nous y croyons et l’équipe d’organisation ne s’arrêtera pas en si long chemin quelles que soient les difficultés liées à la réalisation du projet.

 Conakryinfos : Quelles sont les différentes catégories dans les VDMG ?

Il y a au total 21 catégories de nomination pour les Victoires de la Musique Guinéenne.  (Voir le document ci-joint). Cette année, le Comité directeur des VDMG n’a pas retenu des nominés dans la catégorie Meilleur concert de l’Année, Meilleur Festival de l’Année et Meilleur Album reggae de l’année.

Conakryinfos : Comment sont élus les différents nominés ?

Pour les Victoires de la Musique Guinéenne, il y a pas d’élections. Il existe plutôt des critères et conditions d’éligibilité pour s’inscrire et faire partie des nominés. Ce travail est fait en amont par le comité directeur des VDMG. Ensuite, le public peut voter pour son artiste favori via les différents canaux de vote (Internet, SMS, Radio).

Conakryinfos : Qui sont les votants ?

Le public mélomane, les populations guinéennes, les internautes, les fans et autres followers de la musique guinéenne.

Conakryinfos : Organiser un tel événement demande des moyens financiers et des partenaires de taille. Avez-vous réussi à avoir des sponsors et des partenaires ?

Il faut reconnaître que le début de toute chose n’est pas facile. Nous sommes à la première édition des Victoires de la Musique. Tout se passe bien à part que nous souhaiterions que de plus en plus de sponsors se manifestent pour nous accompagner, car Les victoires de la Musique est un projet culturel de grande envergure qui valorise notre culture à travers la musique, mais aussi qui vend positivement la destination Guinée.

Aujourd’hui, de nombreux projets culturels en Guinée manquent de sponsors et d’accompagnement alors qu’il en faut peu pour soutenir le développement culturel dans notre pays. Donc nous lançons un appel aux mécènes et aux entreprises guinéennes de soutenir Les Victoires de la Musique Guinéenne et les entreprises culturelles dans notre pays, parce que la culture est un vecteur essentiel de développement.

Conakryinfos : Récemment, lors de votre présence à Conakry, certains artistes nominés ont demandé leur retrait de la liste des nominés. Qui sont-ils ? Et pourquoi de tels comportements ?

C’est vrai qu’il y a deux ou 3 artistes nominés qui ont émis le souhait de ne pas participer à cette première édition des VDMG en faisant des déclarations sur Facebook chacun avec ses raisons. Pour notre part, nous n’avons reçu officiellement qu’une seule lettre venant de la structure d’un artiste avec tout le respect, pour demander son retrait de la compétition. Aujourd’hui, nous avons plus de 50 artistes nominés dans la complétion pour cette première édition des Victoires de la Musique Guinéenne. Ce qui est très considérable.

Conakryinfos : En tant que journaliste culturel, quelle analyse faites-vous de l’évolution de la musique guinéenne et de son influence à l’étranger ?

Le secteur culturel guinéen est très diversifié et ses acteurs sont de plus en plus nombreux autant à l’intérieur du pays qu’à l’extérieur. Mais actuellement, force est de reconnaitre que le manque de moyens et d’organisation fiable en matière de politique culturelle reste à désirer. La musique guinéenne est très intense, très diversifiées mais les artistes guinéens sont malheureusement très absents des planchers internationaux. Alors, je crois, profondément, que pour développer ce secteur culturel guinéen, il faut une réelle volonté politique pour encourager et accompagner les promoteurs culturels à tous les niveaux.

Conakryinfos : Les artistes et les mélomanes guinéens attendent beaucoup de la première édition des VDMG. Avez un message à leur lancer ?

Nous comptons sur les mélomanes guinéens pour continuer à soutenir nos artistes et exiger d’eux la qualité en matière de création. Notre objectif commun est de promouvoir notre belle culture dans tous les horizons. La cérémonie VDMG aura lieu le 21 décembre prochain dans un somptueux réceptif Hôtelier de Conakry. Un show exceptionnel à guichet fermé qui sera retransmis en directe sur toutes les chaines de télé et de radio guinéenne sans compter sur les médias internationaux partenaires de l’événement. Ne vous faites pas conter l’événement !

 Conakryinfos : Merci Bouba.

C’est moi qui vous remercie….

 

Un entretien réalisé par Facély Diawara

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email