full screen background image

Pont 8 novembre : des citoyens soumis à des identifications avant d’entrer à Kaloum


Des citoyens sont soumis ce mardi 15 octobre à des fouilles corporelles par les forces de l’ordre.

Pour accéder au centre-ville de Kaloum, il faudrait être identifié par les agents de la sécurités postés devant le pont 08 novembre.

C’est un constat effectué ce matin aux environs de 9 h- 10 heures par l’un des reporters de Conakry Infos.

Malgré le maintien de la manifestation ‘’republicaine’’ du Front National pour la Défense de la Constitution ce matin contraire à la journée du lundi sur l’Autoroute Fidel Castro la circulation reprend peu à peu son cours.

C’est du moins ce qui ressort du constat fait dans la matinée de ce mardi. Du rond-point de Matoto à Kaloum en passant par l’aéroport international Conakry-Gbessia le trafic semble reprendre même si l’on remarque qu’il n’y a pas assez d’engouement.

Les stations pompes services sont ouvertes les quelques boutiques sont encore fermées notamment le centre situé en face d’un de parking d’engins à côté de la Cass.

Au grand marché de Madina, des boutiques et magasins sont encore fermés. Au niveau de Avaria par contre l’on remarque la présence de quelques vendeuses.

On note également sous le pont de Gbessia, la présence d’un pick-up des forces de maintien d’ordre doté de leurs matériels d’interventions.

Au centre-ville, les activités semblent se dérouler ce matin à la normale avec trafic, le commerce et les affaires.

Oumar SOW

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email