full screen background image

Marche du 23 octobre des femmes de l’opposition : les maires des communes de Ratoma et Dixinn autorisent


Après plusieurs mois d’interdiction, les femmes de l’opposition ont été cette fois autorisées de marcher le 23 octobre prochain. Une demande validée par les municipalités de Ratoma et Dixinn. Cette décision intervient suite à une requête introduite auprès des autorités communales qui a été finalement acceptée. Après analyse de ces différents courriers les autorités des deux communes ont fini par donner leur avale.

« En réponse à votre lettre, je vous notifie par la présente mon avis favorable à votre organisation. Cependant, je vous prie de bien vouloir prendre attache avec la direction régionale de la sécurité pour renforcer le système sécuritaire », a répondu Mamadou Samba Diallo, maire de Dixinn.

Pour sa part, Issa Soumah aussi se dit favorable à la demande des opposantes tout en demandant au gouverneur de la ville de faire le nécessaire pour l’encadrement de la marche.

« Suite à la demande de la marche, programmée pour le mercredi prochain, nous avons donné l’autorisation de ladite marche », a mentionné dans sa lettre de réponse, le maire de Ratoma. La commune dans laquelle se trouve le point de départ des marcheuses.

Cette marche débutera du rond-point de Hamdallaye dans la commune de Ratoma jusqu’à l’esplanade du stade du 28 septembre de Dixinn.

Siradio Kaalan DIALLO 

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email