full screen background image

Des ressortissants du Mali arrêtés : le haut conseil des maliens en Guinée apporte des précisions


Le président du haut conseil des Maliens en Guinée, Mohamed Sidibé entouré de ses membres a animé un point de presse ce mardi 29 octobre à Conakry.

Une opportunité saisie pour faire le point sur la situation des maliens dans les mailles de la justice en Guinéenne.

Au cours de la rencontre le premier responsable du conseil des maliens en Guinée, Mohamed Sidibé a tenté d’apporter des précisions sur l’interpellation d’une cinquantaine de leur compatriote par la police guinéenne dans une situation non élucidée dit-il.

Devant les journalistes, Mohamed Sidibé a exprimé son désarroi face à l’interpellation des jeunes de différentes nationalités notamment un nombre important de la colonie malienne.

« De façon globale lorsqu’il y’a un problème les maliens sont souvent cités à travers le monde. Dans ce cas précis où plusieurs nationalités sont interpellées. Il s’agit des jeunes maliens désœuvrés qui ce sont retrouvés en Guinée dans le souci de gain facile. Ils ont accepté des propositions qui semblent être alléchantes à travers les représentants de la société Qnet sur les plateformes digitales pour signer des contrats », a-t-il défendu.

Par ailleurs, M. Sidibé a souligné qu’il s’agit dans ce cas précis des jeunes maliens n’ont identifiés ni par son entité du moins par l’ambassade du Mali en Guinée qui sont au nombre d’une cinquantaine interpellés le 23 à Conakry, 36 à Kankan et Siguiri dont le chiffre exact reste non filtré à la recherche d’une activité.

Les représentants du conseil maliens en Guinée, apportent leurs soutiens et suivent de près la situation. Selon, les conférenciers qui affirment travailler dans une étroite collaboration avec les autorités sur le dossier pour le bonheur de leur compatriote.

Facely DIAWARA

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email