full screen background image

Santé : L’ANSS annonce des mesures de riposte accélérées contre la flambée de rougeole


En raison de la riposte récurrente de l’épidémie de rougeole dans le pays, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) procédera, le 15 novembre à Coyah, au lancement d’un plan accéléré contre la propagation de la maladie en Guinée.

Selon le Directeur national de l’ANSS, Dr Sakoba Keita, l’objectif de cette riposte consiste à freiner la propagation de la maladie dans les préfectures touchées, notamment Forecariah, Coyahe t Dubraka, soit environ 80% de cas en Guinée.

Cette campagne de riposte, selon Sakoba Keita, va s’étendre sur les seize (16) autres préfectures concernées par cette épidémie de rougeole.

« On constate qu’il y a une progression de la rougeole avec 5.079 cas dont 12 décès. Ça dénote quand-même l’effort que nous avons fait en 2017 pour réduire le poids de la rougeole pour les tout-petits. Pratiquement, seize de nos préfectures ont eu à notifier des cas, mais les préfectures les plus touchées sont Conakry, Coyah, Dubraka », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, Dr Sakoba Keita a précisé que les enfants de 9 mois sont les cibles de la vaccination, la mise en place du répertoire électronique et la saisie des données de vaccination.

Le représentant de l’OMS en Guinée, Dr Mouctar Kande, responsable du programme vaccination, a réaffirmé le soutien de son institution pour améliorer des couvertures vaccinales dans le pays qui fait partie des priorités de l’OMS pour la Guinée.

L’ANSS en collaboration avec le ministère de la santé et l’appui des partenaires techniques et financiers compte élargir un plan de contrôle des flambées de rougeole et d’autres maladies épidémiologiques en Guinée, lancé depuis avril 2019 dans la préfecture de Forécariah.

 

Facely Diawara

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email