full screen background image

Saikou Yaya Barry : « Nous avons un gouvernement qui se comporte comme des djihadistes »


Le député de l’UFR, Saikou Yaya Barry a condamné samedi, au cours de l’assemblée générale hebdomadaire de son parti, les violences qui ont émaillé la dernière manifestation du FNDC, avant de dénoncer la volonté du régime du président Alpha Condé d’éliminer son président, Sidya Touré.

« Ce que j’ai vu lors de la dernière marche est le comble de la sauvagerie. Pourtant, nous leur avons adressé un courrier qui n’a été répondu que la nuit ; comme on dit : ‘’qui ne dit pas un mot consent’’. Nous sommes venus jusqu’au niveau de l’aéroport en allant vers autoroute, nous avons été aspergés de gaz lacrymogène que je n’ai vu nulle part au monde (…) », a-t-il fustigé.

« Nous avons un gouvernement qui se comporte comme des djihadistes, alors que l’opposition se comporte comme légalistes. Nous avons manifesté sur l’autoroute, un jeune a été tué vers Bomboli. Quelle ironie ! », se plaint M. Barry.

Malgré les violences des forces de l’ordre sur les militants du FNDC, le député a invité les partisans à redoubler d’efforts pour mener le combat jusqu’à ce que le président Alpha Condé renonce à son projet éventuel troisième mandat.

« Soyez prêts ! Je vous informe que les femmes du FNDC vont sortir le mardi prochain en uniforme, car on ne va jamais reculer (…) », a annoncé Saikou Yaya Barry.

Une annonce qui a également été faite à l’assemblée de l’UFDG par la présidente par intérim des femmes, Mme Maimouna Diallo.

 

Facely Diawara

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email