full screen background image

Le FNDC annonce de nouvelles manifestations les 21 et 26 novembre à Conakry


Dans sa mission de s’opposer à toute idée de changement constitutionnel, le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) décide de se faire entendre par le régime du président Alpha Condé. L’annonce a été faite ce lundi, en marge d’une plénière, organisée par les défenseurs de la constitution guinéenne.

Dans une déclaration, dont Conakryinfos a reçu copie, le coordinateur national par intérim du FNDC, Oumar Sylla alias Foniké Manguè a demandé à la population guinéenne de sortir pour exiger le maintien de l’actuel constitution.

Il a rappelé auparavant que les femmes de l’opposition feront leur marche ce mardi 19 novembre, ainsi que d’autres manifestations organisées par la coordination nationale.

« Les femmes du FNDC de Conakry et de plusieurs villes de l’intérieur du pays ont décidé de marcher le mardi 19 novembre, pour dénoncer les assassinats de leurs enfants. L’enterrement des dernières victimes de l’expédition punitive orchestrée par les forces de l’ordre dans les quartiers de Conakry et lors de la récente marche funéraire, est prévu le jeudi 21 novembre 2019 », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, M. Sylla a annoncé une nouvelle marche pacifique dont l’itinéraire fera l’objet d’un autre communiqué.

« La coordination nationale du FNDC appelle à une grande marche pacifique le mardi 26 novembre 2019 à Conakry, sur un itinéraire qui fera l’objet d’une large diffusion dans les heures à venir. », a déclaré Oumar Foniké Manguè Sylla.

Cette cinquième sortie du FNDC intervient quelques jours après celle réprimée la semaine dernière par les forces de l’ordre.

 

Siradio Kaalan Diallo

Tel : 622 56 62 43

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email