full screen background image

Décès de l’ancien Premier ministre, Eugène Camara à l’âge de 77 ans


L’ancien Premier ministre, Eugène Camara est décédé vendredi au Caire, en Egypte, où il était admis depuis des mois dans une clinique, a-t-on appris d’une source proche de sa famille.

Cadre très compétent et rigoureux, Eugène Camara était titulaire d’un diplôme en économie et finances de l’École nationale d’administration de l’Université de Conakry.

De 1997 à 2004, M. Camara est ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, puis ministre du Plan de 2004 à 2007. Camara est nommé ministre d’État pour les affaires présidentielles le 19 janvier 2007, en remplacement de Fodé Bangoura.

En janvier 2007, les partis d’opposition et les syndicats déclenchent une grève générale fortement suivie qui entraîne la mort de 59 personnes. Soumis à un ultimatum des syndicats de trouver un Premier ministre avant le 12 février, le président Lansana Conté nomme1 le 9 février Camara au poste de Premier ministre avec des pouvoirs constitutionnels étendus, en particulier le Premier ministre devient le chef du gouvernement. Le poste de Premier ministre était vacant depuis le départ de Cellou Dalein Diallo en avril 2006.

Les médias guinéens considèrent Camara comme un « pur produit » du général Conté1 et dès son investiture, il est contesté par l’opposition politique et les syndicats qui ne voient en lui qu’un pantin du général Conté. Sa nomination est considérée comme une « provocation » par le doyen Mamadou Ba, meneur syndical. Dans la soirée, le Conseil national des organisations de la société civile guinéenne (CNOSCG) et les syndicats relancent la grève générale. Le 10 février des manifestations éclatent dans le pays et font 9 morts.

La dépouille mortelle du défunt arrivera lundi prochain à Conakry pour son inhumation dont le lieu fera l’objet d’un communiqué officiel.

 

Mohamed Sylla

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email