full screen background image

Annoncé alité à Paris, le Général Baffoé dément et annonce un rassemblement général de la police ce vendredi


« Le directeur général de la police nationale, le général Ansoumane Baffoé Camara n’est pas alité à Paris, il est ici à Conakry, où il fait tranquillement son travail ».

Tels sont les propos d’un collaborateur direct du patron de la police guinéenne pour balayer les rumeurs annonçant sa maladie et son admission dans une clinique parisienne.

Mardi, des rumeurs persistantes ont circulé sur les réseaux sociaux pour annoncer la présence de l’officier supérieur de la police dans la capitale française pour des soins intensifs après son évacuation d’urgence de Conakry.

Mercredi, le général Ansoumane Baffoé Camara est intervenu dans l’émission ‘’Les Grandes Gueules’’ de nos confrères de la radio Espace FM pour démentir ces rumeurs qu’il a qualifiées « d’acharnement à cause de sa position actuelle ».

« Je suis en très bonne forme et je suis à mon bureau. Ils me souhaitent une maladie et disent que je suis couché dans un état très grave à Paris. Moi, je leur souhaite meilleure santé, parce que je ne peux pas souhaiter le malheur à mon prochain. Je ne sais pas pourquoi ils s’acharnent sur ma personne. Cela est peut-être dû à ma position actuelle », a-t-il déclaré au bout du fil.

Plus loin, Baffoé a dit être un habitué des rumeurs sur son état de santé, allant jusqu’à indexer un leader politique qui aurait été à la base des premières folles rumeurs sur son état de santé physique.

« Les gens profitent du FNDC pour faire des règlements de comptes. Dans les temps ici, ils ont réveillé ma famille pour dire que j’ai piqué une crise la nuit, que je suis mort et que mon corps se trouve à la morgue. Tout le monde était paniqué. On dit maintenant que je suis dans un hôpital à Paris. Je connais la personne qui a dit ça. Mais je vois que la Guinée lui manque. Je lui souhaite bonne arrivée et que Dieu fasse qu’il rentre en Guinée. Lui, il est en exil, moi je suis en Guinée. Je me porte très bien. Je peux aller en France et partout où je veux », a-t-il dit, sans dévoiler l’identité de celui qu’il suspecte d’avoir distillé la rumeur sur sa maladie.

Et de préciser qu’il se porte très bien, contrairement aux rumeurs : « Le jour où je vais tomber malade, je sais où partir et comment me traiter. S’ils me souhaitent la maladie, la mort, eux, je leur souhaite la santé puisque la Guinée a besoin de nous tous. Je me porte très bien et je suis à mon bureau, vous pouvez venir me voir (…) ».

Face à ces rumeurs l’annonçant toujours malade, le général Ansoumane Baffoé Camara a décidé de passer à l’offensive pour répondre à ses détracteurs.

Selon une source proche de la police nationale, le général Ansoumane Baffoé Camara présidera ce vendredi, une cérémonie de remise officielle de motos à la police routière, suivie d’un rassemblement général de la police qui se tiendront dans l’enceinte du ministère de la sécurité et de la protection civile.

« Le général Baffoé est en bonne santé. Je l’ai laissé à 19 heures à son bureau, où il était sur les derniers reglages de la cérémonie de remise d’engins roulants à la police routinière. Cet événement sera suivi d’u rassemblement général de la police nationale (…) », a indiqué à Conakryinfos, un officier de police joint jeudi soir.

 

 

Boua King

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email