full screen background image

Cellou Dalein Diallo : « Certains seront frustrés par le choix de certains candidats à la députation »


A moins de deux mois des des élections législatives, le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo semble être dans l’embarras pour choisir les futurs députés du principal parti d’opposition en Guinée.

Cet embarras de choix a été évoqué samedi par M. Diallo, lors de l’assemblée générale hebdomadaire du parti à son siège de la Minière, dans la banlieue de Conakry.

« Actuellement, il est question d’aller aux élections législatives. Et pour participer à ces élections, il faut qu’on ait des candidats, au niveau uninominal et sur la liste nationale. Vous savez que l’UFDG compte près de 5 millions de militants. Je vais solliciter votre aide et votre assistance. Si j’ai sollicité votre assistance, dans une circonscription, il faudrait qu’on trouve un candidat au poste de député uninominal. Il y en a beaucoup qui le méritent. Dans les circonscriptions, vous avez 10, 20, 100 et plus qui méritent d’être députés de l’UFDG. Mais, on ne doit désigner qu’une seule personne. », a-t-il précisé.

Avec cet exercice difficile, le président de l’UFDG s’interroge sur comment choisir une personne parmi plusieurs d’autres qui le méritent, avant de prévenir que beaucoup seront frustrés par des choix que le parti aura à faire.

« Les gens ont envie d’être député pour contribuer au combat qui se fait à l’Assemblée nationale. Comment choisir un lorsque vous avez 100, 200 qui le méritent ? C’est un exercice difficile. C’est sûr que certains seront brimés parce qu’on ne peut pas trouver un critère qui permet d’être absolument juste parmi les candidats. Nous à l’avance, nous demandons l’indulgence de nos militants et responsables. C’est un travail extrêmement compliqué. C’est sûr il y aura des gens (militants) qui seront frustrés, mais je peux compter sur leur engagement dans la lutte que nous sommes en train de mener ; parce que si chacun estime qu’il faut lui, alors nécessairement il y aura des problèmes. Les gens expriment leur besoin et laissent le soin à ceux qui sont chargés de sélectionner, tout en sachant que n’importe qui aurait eu d’énormes difficultés à faire des choix. », a indiqué Cellou Dalein Diallo.

Il faut rappeler que les candidatures aux primaires ont déjà commencé pour certaines circonscriptions du pays.

 

Siradio Kaalan Diallo

Tel : 622 56 62 43

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email