full screen background image

Fodé Oussou Fofana aux militants de l’UFDG : « N’allez pas retirer vos cartes d’électeurs. »


Après le retrait de l’UFDG du processus électoral en cours, son premier vice-président, Fodé Oussou Fofana a demandé samedi à leurs militants de faire dos à l’opération de distribution des cartes électeurs pour le compte des prochaines élections législatives, prévues le 1er mars prochain.

Il a aussi demandé aux sages du parti de s’impliquer dans le combat actuel, car selon lui, le pouvoir a fermé les frontières terrestres pour empêcher Cellou Dalein et Sidya Touré, tous en séjour à l’étranger, de rentrer au pays.

« Nous ne sommes pas associés à ce processus. Donc ne prenez pas ces cartes électeurs préparées par Monsieur Alpha Condé. Ne retirez pas ces cartes électeurs, ce n’est pas votre affaire. Alpha Condé n’a aucun respect pour les Guinéens. Il a refusé de rencontrer les religieux. Si j’étais à la place du secrétaire aux affaires religieuses, j’aurais démissionné. Aujourd’hui, au lieu d’être neutre, il est là à faire une campagne pour un 3eme mandat. Aujourd’hui, Il y’a des leaders de partis politiques qui disent qu’ils seront chef de file de l’opposition, puisque Cellou Dalein n’est pas dans la course. », a-t-il a déclaré.

« Pour ceux qui pensent que nous sommes découragés, l’UFDG est plus que debout et engagé pour le combat. Nous avons le plus grand parti en Guinée. Donc, on n’a pas peur d’aller à une élection. C’est monsieur Alpha Condé et le RPG qui ont peur d’aller à une élection libre et transparente. », a renchéri Fodé Oussou Fofana.

Face à la crise sociopolitique qui mine le pays, l’UFDG demande aux sages du parti d’être sur le terrain, car, pour Fodé Oussou, c’est un combat commun.

« Ce n’est pas un problème de l’UFDG ni du FNDC, c’est un problème du peuple de Guinée. Ce n’est ni le problème de Fodé Oussou ou Kalémodou, c’est un problème de vous les sages, les femmes et les jeunes. Vous devez tous vous lever. Vous les vieux, vous êtes concernés, vous devez être dans la rue, si Monsieur Alpha Condé veut vous tuer, il n’a qu’à vous tuer tous. », a-t-il lancé, avant de demander aux militants d’ignorer l’opération de distribution des cartes d’électeurs.

Pour M. Fofana, l’absence du pays de Cellou et de Sidya effraie le Palais dans le pays, Fodé Sekoutourea.

« Certains m’ont demandé où se trouve le président Cellou ? J’ai dit que je ne connais pas. Alors, c’est la panique totale à la présidence. Ils savent que Cellou n’est pas là, Sidya aussi n’est pas là. Pour eux, nous formons un complot. Alors que nous ne préparons aucun complot. Mais ça ne servira à rien. », a révélé Fodé Oussou Fofana.

L’assemblée générale de ce samedi, tenue à la minière a été clôturée par un message de solidarité à l’UFR et à son président, qui a récemment subi un faux pas à Abidjan (Côte d’Ivoire). Il a été aussi demandé à tous les militants de répondre massivement aux manifestations projetées par le FNDC, pour les 12 et 13 février prochains.

 

Siradio Kaalan Diallo

Tel : 622 56 62 43

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email