full screen background image

Double scrutin du 1er mars: Les stratégies de l’UFR pour empêcher le vote


Le vice président de l’Union de Forces Républicaines a réaffirmé ce samedi 22 février 2020 la détermination de son parti à empêcher la tenue du double scrutin législatif et référendaire, prévu le 1er mars prochain.

Résolument engagé, Bakary Goyo Zoumanigui a demandé aux militants de resserrer les rangs pour barrer la route selon lui, à la mascarade électorale que le pouvoir décide d’organiser.

« Sommes dans la dernière semaine avant le premier mars nous devons redoubler notre résistance à cette volonté exprimée de changer notre constitution. Nous devons continuer le combat Nous ne devons pas baisser les bras et plus la date fatidique approche plus le pouvoir à peur. Aujourd’hui, c’est le kidnapping par des personnes cagoulées qui enlèvent des simples citoyens. Nous avons dit que nous allons empêcher le vote et nous avons les moyens. Le dimanche on va le prouver  donc préparons-nous. On doit redynamiser la résistance et nous même à l’UFR nous avons vu les données réellement qui nous ont donné raison. C’est ce qui fait qu’aujourd’hui nous sommes la cible principale du pouvoir et du RPG Arc-en-ciel». a déclaré, Bakary Goyo Zoumanigui sous les ovations des militants fortement mobilisés au siège du parti.

A sa suite, Ibrahima Bangoura, également vice président du parti, a précisé que l’objectif de sa formation politique consiste à empêcher le vote.

« Nous allons tout faire pour empêcher ces élections. Les gens doivent être prêts  dans les quartiers et villages, nous avons dit qu’on ne boycotte pas, on empêche le vote. Le 1er mars ici en Guinée personne  ne votera », insiste-t-il

Facely Diawara

Tel : 628514333

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email