full screen background image

Le peuple de Guinée rend un dernier hommage aux dix sportifs décédés à Mamou


Les dépouilles mortelles des dix footballeurs de l’Etoile de Guinée tragiquement tués dans un accident de la circulation le 5 mars à Mamou, ont été exposées dans l’enceinte du stade du 28 septembre de Conakry.

Parents, amis, connaissances, coéquipiers  ont rendu un dernier hommage à ces jeunes footballeurs tombés sur le champ d’honneur alors qu’ils se rendaient à Kankan pour un match de championnat de ligue 2.

La cérémonie de commémoration a été présidée par le premier ministre chef du gouvernement, Ibrahima Kassory Fofana avait à ses côté Madame Djénè Kaba Condé première dame de la république, Mamadou Antonio Souaré, Président de la Fédération Guinéenne de Football.

Le Président de la FEGUIFOOT, Mamadou Antonio Souaré, après avoir souhaité la bienvenue à l’assistance, a remercié le Président de la République pour tous les efforts et sacrifices consentis depuis que ce drame s’est produit à l’endroit des familles victimes.

Fortement attristés par la cruelle et prématurée disparition de ces adolescents qui incarnaient naturellement l’avenir du football guinéen il a exprimé ces condoléances à la famille sportive guinéenne  au Premier Ministre et aux membres du gouvernement, aux familles des victimes et à l’ensemble du public sportif guinéen.

«  Ce sont dix personnes qui ont perdu la vie après l’accident survenu le 5 mars 2020 à Timbo dans Mamou alors, que l’Etoile se rendait à Kankan pour un match de championnat de ligue 2.

 Il est évident que ce nouveau deuil est  une atroce commune pour nous les parents de ces adolescents et encadreurs de ces footballeurs. Nous footballeurs, amis et coéquipiers de ces joueurs et sportifs de l’Etoile de Guinée, supporters nul doute également que tout ce public réuni dans l’enceinte du stade du 28 septembre pour rendre hommage aux victimes.

 Croyants que nous sommes, nous rendons grâce au tout puissant créateur qui a fait ce qu’il a voulu c’est lui qui a raison.» a indiqué Mamadou Antonio Souaré

Le premier ministre Kassory Fofana représentant du Président de la République chef de l’État à cette cérémonie d’obsèques nationales à également exprimé sa compassion aux familles des victimes des disparues.

« C’est avec beaucoup d’émotions que nous-nous retrouvons ici, pour accompagner dans leur dernière demeure les jeunes sportifs arrachés  à la fleur de l’âge dans des conditions non souhaitables suite à un accident .» a déclaré, le locataire du palais de la Colombe devant un public fortement mobilisé au stade du 28 septembre.

Ibrahima Kassory s’est dit affligé de voir son pays perdre des jeunes sportifs qui selon lui auraient pu contribuer au rayonnement du sport guinéen à l’international n’eut été cette fatalité imposée par le destin.

Après, Wakria FC, victimes d’un accident de la circulation aux mois de Décembre dernier qui avait fait 4 morts dont trois footballeurs. Cet autre drame vient relancer la problématique du contrôle des véhicules

Facely Diawara

628514333

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email