full screen background image

Les structures syndicales annoncent une grève générale à partir de ce jeudi 19 mars


Les structures syndicales affiliées à l’USTG ont annoncé mercredi, au cours d’une conférence de presse, le déclenchement d’une grève générale dans les secteurs d’activités socioprofessionnelles en Guinée.

Cette grève qui démarrera jeudi 19 mars se poursuivra dans la durée au niveau des différents secteurs de l’éducation.

Le secrétaire général de l’USTG, Abdoulaye Sow a justifié cette décision des structures syndicales dont le SLECG d’Aboubacar Soumah, par la mauvaise volonté du gouvernement de rencontrer les onze centrales syndicales pour essayer de trouver la solution à la crise qui mine le secteur éducatif.

« Nous accusons réception de votre courrier relatif au report sine dire de l’avis de réunion du 17 mars 2020 dans la salle de réunion du centre de perfectionnement administratif (CPA) du ministère en charge de la Fonction publique. Nous sommes au regret de constater, qu’en dépit de notre volonté manifeste d’œuvrer pour une solution pacifique de sortie de crise de l’école guinéenne, le manque de volonté du gouvernement dans la gestion de cette crise. », a-t-il déclaré.

Face à cette situation, le secrétaire général de l’USTG a lancé un appel auprès de ses homologues à observer cette grève générale illimitée à partir de jeudi 19 mars 2020 dans les différents secteurs d’activité socioprofessionnelles du pays.

« Malgré nos différents courriers, les multiples contacts et le protocole d’accord du 10 janvier 2019, dans le souci d’aplanir nos différends, nous sommes tenus à faire valoir nos droits légaux et légitimes pour faire aboutir nos revendications. En conséquence, le présent courrier tient lieu d’avis de grève générale à partir du jeudi 19 mars. », a précisé Abdoulmaye Sow.

Facely Diawara

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email