full screen background image

Dr. Abdoulaye Wonn de l’OIM : « La gestion du coronavirus est une affaire de tous. »


Pendant que la pandémie du coronavirus continue à endeuiller des milliers de familles à travers le monde, les autorités sanitaires guinéennes et leurs partenaires sollicitent le concours de tous pour lutter contre cette maladie.

C’est le cas de l’OIM qui a estimé, au cours d’un point de presse organisé au siège de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire, que la Guinée a envisagé de mesures préventives nécessaires pour contrecarrer la propagation du virus.

« Ce qu’on peut dire c’est que la situation en Guinée est rassurante. Aujourd’hui nous avons deux cas qui sont isolés. On voudra solennellement reconnaître ici la proactivité et la promptitude du ministère de la santé. Car, de nos jours on a une situation qui est sous contrôle. Il faut souligner qu’au niveau de l’aéroport de Conakry, il y a plus de 30 personnes qui sont déployées pour la surveillance des voyageurs. Au niveau des frontières, la vigilance est renforcée, parce que beaucoup de migrants viennent par la voie terrestre. », a indiqué Dr. Abdoulaye Wonn, médecin épidémiologique et chef du département santé de l’OIM Guinée.

Pour ce partenaire de la Guinée, une telle crise doit être une préconisation de tous les citoyens.

« Il faut comprendre que la gestion d’une épidémie comme le coronavirus est une affaire de tous. C’est une responsabilité partagée, tant par la population, les journalistes et les autorités. C’est pourquoi nous demandons au nom du système des Nations-Unies, l’implication de tous pour éradiquer la maladie. Nous recommandons à tous d’éviter les regroupements. Il faut éviter les déplacements, qu’ils présentent des signes ou pas. », a-t-il rappelé.

Pour le moment, selon l’agence nationale de sécurité sanitaire, plusieurs contacts repérés ont été testés négatifs.

 

Siradio Kaalan Diallo

Tel : 622 56 62 43

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email